Stonecast logo

STONECAST, ils sont là pour durer !

Dix ans d’existence, deux démos et un album auront permis à STONECAST de se forger une place de choix dans la grande famille du heavy metal français. Après un line-up en mouvance, Franck, Seb, Bob et Lionel semblent être aujourd’hui apaisés et préparent la sortie de leur second opus. Fort de son expérience scénique, le groupe est signé chez le fameux label Italien Underground Symphony qui a achevé d’asseoir une légitimité à l’internationale des quatre Marseillais. Nous auront le plaisir de les (re)découvrir le 29 septembre au Korigan (Luynes, 31) en ouverture du grand Tim Ripper Owens.

FHMC : Votre groupe a une histoire riche en rebondissements. Pourriez-vous nous présenter STONECAST en quelques lignes, le nom du groupe a-t-il une signification particulière ?

Cazu : Bonjour Clémentine, et très heureux de faire enfin ta connaissance ! STONECAST est un groupe de heavy metal basé sur Marseille et nous fêtons cette année nos dix ans d’existence. Nous sommes fiers de cette longévité car il est vraiment difficile pour un jeune groupe de perdurer autant d’années dans l’underground. Il suffit de voir le nombre de groupes qui disparaissent aussi vite qu’ils sont apparus, c’est un exploit d’être toujours là avec un projet et une motivation intacts.

Franck : STONECAST, à la base, c’est une volonté de transmettre le feu par le feu. Conviction, intensité, rage de vivre, ne rien lâcher. Quoi de mieux que le heavy metal pour exprimer tout ça ? STONECAST, c’est du Metal pour les Metalleux. Aujourd’hui rien n’a changé, nous sommes animés des mêmes intentions. Dans la violence ou la sensualité notre musique reste épique. Et pour répondre à ta question, le nom de STONECAST est inspiré d’une chanson d’ICED EARTH, Cast in Stone. C’est aussi simple que cela ! Je me souviens qu’à l’époque nous avions sacrément galéré pour trouver un nom de groupe qui nous convienne à tous !

Quel est le parcours de STONECAST ? Le line-up a changé plusieurs fois comment vous êtes-vous rencontrés ? Est-il vrai que vous recherchez actuellement un batteur ?

Franck : Non. Nous avons trouvé les bonnes personnes. Je ne sais pas à quel moment sera diffusée l’interview, alors tes lecteurs seront déjà peut-être au courant. Le batteur de STONECAST sur le deuxième album est nul autre qu’un King of Metal en personne, le légendaire et puissant RHINO !!! Je peux te garantir que sa force de frappe va s’entendre sur le CD, il n’est pas venu faire de la figuration !!! Avis aux Manowarriors !!!

Cazu : Pendant deux années nous avons auditionné plusieurs batteurs pour remplacer Gama, qui était un excellent batteur et un ami proche. Malheureusement aucun n’a fait l’affaire. Nous avons alors décidé d’arrêter les recherches pour nous concentrer sur la composition du deuxième album car nous n’avancions plus. Et puis FHMC nous a proposé la première partie de Ripper…Nous ne pouvions pas refuser ! Nous avons alors contacté JC de Galderia afin qu’il nous dépanne sur cette date. Notre collaboration se déroule tellement bien que nous envisageons de collaborer ensemble pour d’autres occasions, sans toutefois l’intégrer au groupe.

Franck : Effectivement le groupe a changé plusieurs fois de line-up, mais les fondateurs sont toujours là. Cazu et moi sommes les gardiens du temple, la moelle épinière de STONECAST. Nous avons fondé le groupe tous les deux et il est encore là aujourd’hui, STONECAST est là pour durer.

Cazu : A l’origine, nous nous sommes tous rencontré par l’intermédiaire de sites et forums musicaux. Le courant est passé instantanément et nous sommes rapidement devenus amis proches ! J’ai toujours considéré qu’un groupe de musique ne peut perdurer si les gens qui le composent ne sont pas de bons amis dans la vie de tous les jours. Tout est question de feeling, dans les relations humaines comme dans la musique.

Vous pouvez être fiers de la maturité et de l’expérience acquise au fil des ans. Il aura d’ailleurs fallut attendre presque 7 ans pour voir naître votre premier album ! Pourquoi autant ? Êtes-vous fiers de cet opus ?

Cazu : Oui nous en sommes très fiers. Après, pourquoi autant de temps… ? C’est notre histoire, tout simplement… il nous aura fallu 7 ans pour trouver les bonnes personnes, faire des concerts pour engranger de l’expérience et nous faire connaître dans la région, et aussi affiner notre processus de composition au travers de deux démos, pour au final enregistrer le meilleur album possible.

Franck : Nous devons tous travailler à côté, ainsi les choses ne vont jamais aussi vite que ce que l’on souhaiterait, mais c’est comme ça. STONECAST avance à son rythme, il n’a jamais arrêté.

Stonecast

Où a-t-il été enregistré ?

Cazu : Chez Thomas Tibéri, au Freaky Dog Studio. Nous allons enregistrer le deuxième avec lui à nouveau. Sur la région, c’est lui le meilleur, de loin !

En parlant d’album nous attendons avec impatience le second prévu pour, paraît-il, la « fin du monde » en 2012. Comment se passe l’enregistrement ?

Franck : Il se passera juste après le concert de Ripper, nous rentrerons en studio le 1er octobre, dans les meilleures conditions possibles.

Cazu : Actuellement nous sommes en train de finaliser les préprods et ca s’annonce démentiel ! Nous avons laissé parler notre âme au lieu de trop calculer comme cela avait été le cas sur le précédent album. Le nouvel album sera le prolongement de ce que nous avions amorcé sur Inherited Hell avec un titre comme Jaeger, qui était le plus épique et le plus abouti de l’album.

Comment se passe le processus de création au sein de STONECAST ? Est-ce que tout le monde participe ou y a-t-il une tête pensante ?

Cazu : STONECAST est une hydre à quatre têtes. Tout le monde participe au processus de composition, chaque idée est soumise aux autres membres et si elle nous plait, nous la développons ensemble, ou bien en comité réduit, ou parfois seul… Cela dépend de l’inspiration et la disponibilité de chacun. Dès le début, Franck et moi avons établi des bases résolument heavy metal, sans pour autant fermer les portes aux diverses influences de chacun, et du moment présent. La musique est le reflet de l’âme, et nos goûts et nos humeurs évoluent avec le temps. Nous puisons notre inspiration dans notre façon de vivre, dans la musique que nous écoutons et découvrons jour après jour. Par exemple, j’ai récemment découvert l’immense carrière de Mike Oldfield, mieux vaut tard que jamais me diras-tu (rires)… et c’est un artiste hors norme, un génie comme la musique en a peu connu ! Tu peux être sûre que sur le troisième album de STONECAST, tu trouveras par-ci par-là des influences prog, folk et planantes… Ce mec a un sens de la mélodie qui m’a touché droit au cœur, tout comme Maiden l’avait fait il y a plus de 15 avec leurs twin-guitars !

Franck : Le processus de création du prochain album a été magique. Il s’est déroulé autour d’ail frais, saucissons, guanciale, pain de campagne et d’hectolitres de vin rouge. Dans la fraternité, l’échange, l’absence d’égo. Nous avons ouvert les vannes de l’inspiration, sans nous soucier de la direction qu’on prenait, puisque de toute manière on y allait tous ensemble. Et c’est ensemble que nous arrivons à cet album que nous avons rêvé de faire un jour, qui plus est avec une légende à nos côtés, Rhino !!! Si on m’avait dit ça il y a 20 ans, quand j’ai découvert MANOWAR avec Triumph of Steel…Ouaouh !!!

Ce n’est un secret pour personne vous avez la chance d’être signés chez les Italiens de Underground Symphony, comment ça se passe avec eux ? Vous ont-ils permis de faire connaître votre musique au delà des frontières ?

Franck : Ça se passe très bien avec Underground. Malgré leurs moyens limités, ils ont réussi à diffuser notre album dans les cercles de Metal cultes à travers le monde. On a eu de bons retours d’un peu partout (Amériques, Asie, vieille Europe, Balkans). C’était le but. Maintenant, place à la suite…

Stonecast

Bien que ce soit une question peu originale, je suis toujours curieuse de savoir si vos textes abordent des sujets qui vous tiennent à cœur. Est-ce vous souhaitez faire passer un message à travers votre musique ?

Cazu : Moi je trouve au contraire que c’est une excellente question !!

Franck : Les textes et la musique sont indissociables, les deux nous tiennent autant à cœur. Nous ne faisons pas de la musique pour musiciens. L’écriture des textes prend autant de temps que la musique, et comme elle, ils s’affinent au fil des mois. Quand quelqu’un vient me faire part des images qu’il s’est fait en écoutant nos morceaux, c’est le meilleur retour que je puisse avoir. Notre premier album était assez vaste, il touchait un peu à tout. Les valeurs de l’amitié et l’engagement total pour un cause (Compagnons), l’idée du mal à l’état pur (Cycle of Hate pt1), la perte d’un être cher (Of Haven), l’avenir de notre planète (Hellish Heirs), le retour de flamme suite à une trahison (A.D.A.M.), les héros de guerre (Jaeger),… Tout cela mis en scène dans des lyrics orientés fantasy / SF non restrictifs. Je veux dire par-là que chacun est en mesure d’imaginer son propre film et de s’identifier au morceau. Un exemple simple, dans Cycle of Hate, je parle du concept du mal et j’en reste là, je ne cite personne. Le diable, le Pape, Charles Manson, Mickey, ou quelque chose auquel on n’a jamais pensé. Chacun est libre de se faire son idée et ça vaut pour tous les morceaux. Je suis étonné et agréablement surpris des histoires qu’on a pu me raconter à propos de ceux-ci. Cependant le deuxième album sera plus engagé que Inherited Hell, entendez par-là qu’il tendra vers des faits et personnes, voire de l’historique. Il est un peu tôt pour évoquer la thématique, alors j’espère que nous aurons l’occasion d’en reparler une fois le CD dans les bacs.

En parlant de votre musique justement, on sent plusieurs influences chez STONECAST. Quels groupes écoutent ses membres ?

Franck : Je suis né et je mourrais Manowarrior, j’ai suivi le catéchisme à l’église Priestique et je suis de confession Overkillienne. Je pratique le Maidenisme et je maîtrise le Wasp. Quand à Thor, il guide mon bras lorsque j’ai envie de me faire un Rose Tattoo. Ca se passe comme ça sur la Manilla Road, j’y croise de sacrés Mastodons. Oh mon Dio, Cazu c’est quoi cette bouteille de lait ? Elle est gelée, c’est l’effet Iced Earth ! Sinon pour répondre à ta question j’adore VOLBEAT, j’adore ce putain de groupe !!!

Cazu : Forcément nous écoutons tous beaucoup de Heavy. Mais si je devais faire une shortlist, je citerais MAIDEN, MANOWAR et JUDAS PRIEST pour les vénérables anciens, et ICED EARTH et BLIND GUARDIAN, qui ont le mieux réussi à transmettre cet héritage, selon moi ! En dehors de ça, je suis fan de Devin Townsend, OPETH, PORCUPINE TREE, RAMMSTEIN, PINK FLOYD, Vangelis… et on adore tous les BEE GEES aussi (rires) !! Autrement je me suis récemment intéressé à des groupes comme PENDULUM, SIGUR ROS ou M83… Là on tombe dans une musique plus électronique, mais ces groupes ont un réel talent et quelque chose d’intéressant à proposer !

Avez-vous un manager pour s’occuper de vous booker des concerts ?

Franck : Nous travaillons actuellement avec Gabriel Management (Crystal Viper, Sabaton, Jack Starr, Lonewolf,…) pour la promotion du groupe. Nous sommes ouverts à toute proposition de concerts, merci de nous contacter à cette adresse : band@stonecastweb.com

Avec quel musicien (ou musicienne) rêveriez-vous de partager l’affiche ?

Franck : Une tournée avec VOLBEAT, ICED EARTH et MANOWAR, je signe de suite !

Cazu : Personnellement, j’ai déjà partagé la scène avec MANOWAR lors du Hellfest 2009 !! C’est donc un rêve qui s’est déjà réalisé! Sinon, faire la première partie d’un groupe comme ICED EARTH serait un réel accomplissement pour un groupe de notre calibre.

Si vous le souhaitez, le mot de la fin est pour vous !

Cazu : Nous tenons à remercier tous les gens qui nous ont soutenu envers et contre tout. Un grand merci aux gens qui nous suivent, merci pour leur patience et leurs encouragements ! Nous sommes de retour et nous entendons bien faire parler de nous dans les prochaines semaines. Restez connectés, et comme le dit si bien Kanon…

Franck : La fin n’est pas pour aujourd’hui. Rendez vous le 29, pour une pure soirée de Heavy Metal !!! FOR METAL WITH PRIDE !!! HAIL !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *