Pryde logo

PRYDE, rencontre avec un groupe qui en veut !

PRYDE nous régale depuis 2008 avec ses compositions à la fois mélodiques et puissantes. Figure incontournable de la nouvelle scène sudiste, le sympathique groupe écume les salles de concert et confirme son incroyable aura. Fier de ses multiples influences, PRYDE sort vainqueur de la seconde édition du tremplin FHMC en juin 2011 ce qui lui permettra de tourner son premier clip vidéo. Après un EP éponyme et un album intitulé Absence of Light, tous deux encensés par la critique, les revoilà en studio pour l’enregistrement d’un second opus. Ils seront exceptionnellement et pour notre plus grand plaisir sur la scène du Korigan le 25 février en ouverture de MYRATH.

Pryde
Photo : Clémentine Bérenger

PRYDE nous régale depuis 2008 avec ses compositions à la fois mélodiques et puissantes. Figure incontournable de la nouvelle scène sudiste, le sympathique groupe écume les salles de concert et confirme son incroyable aura. Fier de ses multiples influences, PRYDE sort vainqueur de la seconde édition du tremplin FHMC en juin 2011 ce qui lui permettra de tourner son premier clip vidéo. Après un EP éponyme et un album intitulé Absence of Light, tous deux encensés par la critique, les revoilà en studio pour l’enregistrement d’un second opus. Ils seront exceptionnellement et pour notre plus grand plaisir sur la scène du Korigan le 25 février en ouverture de MYRATH.

Pryde, Absence of Light

– Les thèmes abordés dans Absence of Light étaient la mort, le mensonge, la solitude. En sera-t-il de même pour le nouvel album ?

Pour le moment la totalité des textes n’est pas encore écrite, mais il y a quelques thèmes qui vont dans ce sens. Une grande partie traitera de tout ce qui a trait aux désordres mentaux, et nous voulons en faire le thème central du nouvel album.

– Comment cela se passe-t-il au niveau composition, est-ce que tout le monde participe ?

Pour cet album chacun a apporté sa contribution sur l’ensemble des morceaux. Il y a un compositeur qui présente le riff principal aux autres membres du groupe, ensuite le travail d’arrangement est fait avec la totalité du groupe. C’est la grande nouveauté par rapport à la composition du premier album. Chacun ayant mis de sa personnalité et de ses propres influences dans les compositions, il se démarquera donc forcément du premier album mais gardera quand même la touche personnelle du groupe. Encore une fois mous sommes très fiers du résultat. Un résultat qui a été possible grâce à ce line-up et de la cohésion qui en ressort.

– Est sorti en décembre la super compilation Sérénades avec la mort, êtes-vous fiers de faire partie d’une nouvelle scène aussi riche ?

Totalement ! C’est une superbe initiative que propose French Metal, et en plus de montrer que la scène française propose beaucoup de diversité, elle démontre aussi qu’il y a beaucoup de groupes de qualité en France. C’est une démarche que nous ne pouvons que soutenir et qui aide grandement les groupes comme nous.

– Vous serez sur la scène du Korigan le 25 février, en ouverture de MYRATH, aura-t-on droit à une exclusivité extraite du nouvel album ?

Tout à fait, nous n’allons jouer ce soir là pas une, ni 2 mais 3 nouvelles chansons tirées de l’album à venir. Cela fera office de test et nous espérons vraiment que vous les apprécierez autant que nous !

– Un message à faire passer, autre chose que vous aimeriez dire à nos lecteurs ?

Merci à tous ceux qui nous suivent depuis le début et qui sont de plus en plus nombreux à chaque concert ! On espère vous voir nombreux le 25 février au Korigan pour le concert des excellents MYRATH, où vous aurez la chance d’écouter de nouveaux extraits live de notre prochain album ! Un grand merci également à toi, Clémentine, et toute l’équipe de l’asso FHMC !

Stay Metal, Stay Pryde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *