Asylum Pyre logo

Interview ASYLUM PYRE

130323-interview1
Asylum Pyre

Le groupe parisien est revenu fin 2012 regonflé à bloc, bien décidé à s’imposer sur le devant de la scène metal française : nouveau label, nouvelle chanteuse, nouvel album unanimement salué par la presse française et internationale comme l’un des meilleurs albums du genre de l’année.
A l’occasion de la préparation de leur tournée qui sillonnera la France d’ici quelques mois (dont une date organisée par FHMC à Marseille avec MYRATH en tête d’affiche), FHMC en a profité pour faire un 1er bilan avec Johann, guitariste et compositeur du groupe, 5 mois après la sortie de leur 2nd album.


FHMC : Bonjour les ASYLUM PYRE. Pourriez-vous me présenter le groupe ?

Johann : Salut à toi ! Nous sommes donc ASYLUM PYRE. Le groupe a été créé en 2006 et nous sortons aujourd’hui notre 2ème Album Fifty Years Later sur Massacre Records après un 1er Album Natural Instinct? auto-produit et sorti en 2009.

Nous jouons du metal mélodique où se mélange heavy, power, prog, sympho acoustique, speed et autre avec une attention particulière pour les refrains afin de partager le maximum de choses lors des concerts.

FHMC : L’un des évènements marquant de l’année 2012 a été l’intégration dans le groupe d’une nouvelle chanteuse, Chaos Heidi. Pourquoi vous êtes vous séparés de votre ancienne chanteuse et comment s’est porté votre choix sur votre nouvelle chanteuse ?

Johann :Nous nous sommes séparés avec Carole car nous n’avions plus les mêmes envies. C’est une excellente chanteuse qui nous a permis de faire un très bon premier album avec Natural Instinct?.

Suite à cette séparation, nous nous sommes donc mis en quête d’une nouvelle chanteuse. Nous avons simplement passé une annonce. Nous avons ensuite échangé avec et/ou auditionné une trentaine de chanteuses. Notre choix s’est portée sur Heidi car c’est la seule qui avait un registre aussi large et également celle qui était la plus en phase avec nos objectifs. Elle était clairement au dessus du lot.

FHMC : L’année 2012 a été riche en évènements pour le groupe : signature avec une nouvelle maison de disques, MASSACRE RECORDS et un nouvel album. Pourquoi avoir choisi cette maison de disque, et êtes vous satisfaits de son travail ?

Johann :De la même façon que pour Heidi, nous avons choisi la maison de disques qui était la plus en phase avec nos objectifs (en particulier avoir une visibilité au niveau international). La coopération jusqu’ici se passe très bien. Nous n’avons encore aucun retour sur les chiffres mais nous les attendons avec impatience.

FHMC : A l’écoute de votre nouvel album, on note un changement d’orientation musicale. La musique est moins marquée « metal symphonique », et se veut plus heavy avec une ambiance assez sombre qui sied à merveille aux paroles de vos chansons. Est-ce une orientation voulue au début de votre travail de composition ou bien est-ce que la voix de Chaos Heidi vous a permis d’explorer ces nouveaux horizons musicaux ?

Johann : Tout cela est le résultat du travail de toute une équipe. L’ensemble n’a cessé d’évoluer depuis l’écriture des premiers jets jusqu’à la réalisation finale. Chaque personne du groupe a, à un moment donné, pu insuffler quelque chose de nouveau.

La seule chose dont on soit sûr c’est que, dès la rentrée en studio avec Didier, nous avons travaillé avec lui à moderniser notre musique tout en gardant son essence. Ce que nous pouvions faire car nous en avions les moyens techniques dont fait partie la voix d’Heidi qui a indéniablement apporté sa couleur.

FHMC : Vous tenez en These Trees un véritable hit des plus accrocheurs. Pensez-vous faire une vidéo pour cette chanson ?

Johann : Et bien merci déjà !! Ca fait plaisir. Initialement nous y avions pensé puis les problèmes financiers nous en ont empêchés. Depuis quelques semaines, nous songeons à nouveau à réaliser un clip mais sur un autre titre car These Trees a déjà beaucoup tourné et nous souhaitons mettre un autre titre en valeur. Titre qui se prêterait en plus très bien à un clip.

Néanmoins, un fan a réalisé un clip maison qui respecte bien l’esprit de la chanson et ses paroles. Je vous invite à aller le chercher sur youtube.

Chaos Heidi
Chaos Heidi

FHMC : Est-ce que Chaos Heidi a participé à la composition de l’album ?

Johann : Assez peu car les titres étaient déjà écrits quand elle est arrivée, néanmoins elle a retravaillé et créé quelques lignes de chant et beaucoup d’harmonies vocales.

FHMC : Prendra-t-elle part au travail de composition du prochain album ?

Johann : je l’espère bien ! Pour le moment nous n’avons pas encore partagé nos idées mais ça ne devrait plus tarder et elle va y prendre part.

FHMC : On sent à la lecture des paroles de l’album un attachement important au respect de notre planète. Est-ce un message partagé par tous les musiciens et le message principal que veut véhiculer et faire partager le groupe ?

Johann : Même si je suis à l’origine des paroles les membres du groupe m’ont souvent fait part de leur satisfaction sur le message véhiculé. Message, qu’à notre petite échelle, nous essayons de diffuser le plus possible.

FHMC : quelles sont les principales influences du groupe ?

Johann : C’est toujours une question difficile. Nous en avons tellement. Je cite souvent HELLOWEEN et PAIN OF SALVATION. Mais au cours de la composition, j’ai pu être influencé par VANDEN PLAS, DRAGONFORCE ou encore ANATHEMA. D’autres membres du groupe sont très fans d’IRON MAIDEN, DREAM THEATRE, MOONSPELL, STRATOVARIUS ou SEPTIC FLESH. Didier Chesneau qui nous a enregistrés nous a également initiés lors de l’enregistrement à des groupes comme KILLSWITCH ENGAGED ou SIXX A.M….

FHMC : Je sais que Chaos Heidi est une grande fan d’IRON MAIDEN. Est-ce que cette phrase de votre chanson « Dead In Copenhagen » « A Matter Of Life And Death » est un clin d’œil au groupe anglais de l’East End ?

Johann : Au moment d’écrire ces paroles, les mots Life and Death sont venus et du coup cette expression également. Elle m’est certainement venue car je connais cet album… Pas le meilleur d’ailleurs 😉 mais je l’ai effectivement gardé comme un petit clin d’œil !

FHMC : L’accueil réservé à l’album dans la presse spécialisée française est très bon. Qu’en est-il à l’étranger ? Est-ce que votre nouveau label vous permet de toucher le public hors de nos frontières ?

Johann : Nous avons également reçu de très bons retours d’Angleterre et des US, et même de Cuba ou d’Iran ! Et l’accueil est très bon un peu partout. Il semblerait juste qu’une frange du public allemand préfère quand un album n’est pas trop varié ! et ne comprennent pas que ce mélange de styles est notre démarche, notre objectif et notre façon de voir les choses.

FHMC : Vous avez commencé une tournée française servant à promouvoir votre nouvel album début décembre, et vous continuez en ce début d’année avec des concerts aux 4 coins de la France (dont une date organisée par FHMC au Jas’Rod à Marseille le 17 mai en ouverture de MYRATH). Envisagez-vous de donner des concerts à l’étranger ?

Johann : Nous attendons tous ces concerts avec impatience. Nous venons de jouer à Bordeaux, Nancy et Strasbourg et l’accueil a été très bon. Nous allons jouer avec WHYZDOM le 4 mai à Paris et nous sommes également heureux de jouer quelques dates avec MYRATH en Mai. Nous allons d’ailleurs les retrouver à l’automne car nous jouerons tous 2 au Raismes Fest le 14 septembre.

Concernant l’étranger, nous allons jouer en Suisse le 1er Juin et sommes en train de voir à jouer également en Belgique, Allemagne, Espagne, Angleterre et Italie. Mais ce n’est pas simple ! Avec l’effondrement du marché du disque et du coup le manque d’argent dans ce milieu, il est de plus en plus difficile de bouger et surtout à l’étranger.

FHMC : quels sont les projets du groupe pour cette année 2013 ?

Johann : Et bien, tous ces concerts dans un 1er temps puis nous atteler à la composition du 3ème Album, nous avons beaucoup d’idées, nous avons hâte d’y travailler sérieusement.

Et comme évoqué précédemment, peut-être un clip également

FHMC : Merci beaucoup pour cette interview. Je vous laisse le mot de la fin …

Johann : C’est nous qui vous remercions de nous donner cette occasion. Aujourd’hui il se passe plein de belles choses dans la vie du groupe. J’espère que cela va continuer ainsi et nous espérons tous pouvoir partager ces belles choses avec vous tous lors de nos concerts. Rejoignez-nous aussi sur notre facebook et sur www.asylumpyre.com . A bientôt !