Forgin'Fate Logo

FORGIN’FATE, un nouvel album en préparation

FORGIN’FATE est un groupe originaire de Saint Rémy de Provence qui voit le jour en 2000. Après nous avoir gratifié d’un premier opus intitulé Antarès, ils assoient leur notoriété et surtout leur passion dévorante en jouant aux côtés de groupes tels qu’HEAVENLY. Suite à des changements de line-up, le groupe ultra dynamique confirme un jeu irréprochable et multiplie les dates de concert. Actuellement en studio pour l’enregistrement de leur second album, ils seront sur la scène du Korigan le 25 février en ouverture de MYRATH.

Forgin'Fate
Photo : Clémentine Bérenger

– Merci infiniment de nous accorder un peu de votre temps. Pour commencer parlez-nous un peu de FORGIN’FATE. Comment est-ce que tout a commencé ? Pourquoi avoir choisi ce nom ?

FORGIN’FATE voit le jour en 2000 avec la rencontre des quatre musiciens fondateurs du groupe (Franck Lopez, Marc Lopez, Sylvain Gerbaud, Frédéric Geai-Schmitt), qui verront par la suite dans la même année l’arrivée de Nicolas Marco et Fabien Barriol.

L’idée d’un Metal aux influences mélodiques et agrémentées d’une grosse touche progressive permet à nos premières compos de voir le jour, et les premiers concerts affluents très vite, ce qui nous permettra déjà de nous faire un petit nom dans la région.

Suite à une rencontre avec André Montagnier (qui, conquis par notre musique, nous assurera un soutien moral et financier), le groupe rentre en studio en 2005 sous les manettes de Vincent Rame au studio Le Chalet. Franck, Marc et Sylvain décideront de quitter le projet par la suite, laissant la place à trois nouveaux musiciens (Frédéric Desmaries, Damien Macchi suivi de Damien Perrot et Frédéric Hauss), amis de longue date.

Après une nouvelle démo trois titres enregistrée en 2008 (avec le soutien de Ben Sotto et Olivier Lapauze d’HEAVENLY, puis masterisés par Philippe Colodetti), suivie par une recherche de labels pour l’étranger, le groupe essuie deux nouveaux départs, ceux de Fred D. et Fred H. Ils ont été remplacés depuis par Laurent Degremont et Eric Juskewycz.

Pour l’anecdote, FORGIN’FATE est le nom que nous avons trouvé un soir de concert et qui reflétait assez bien l’esprit du groupe (forgeant son destin). Le concept de Forge représente les liens d’amitié qui nous unissent et le Destin du groupe sera tracé autour de cette amitié.

– Après tous ces changements de line-up, êtes-vous satisfait de la nouvelle composition de FORGIN’FATE ?

Tout va bien actuellement dans le groupe, et malgré les nombreux changements incessants, le moral est au beau fixe ! L’entente est parfaite et les nouvelles compos s’en ressentent ! Nous avons même recruté un nouveau membre, notre ami Jérémy Courencq, qui s’occupe dorénavant du management du groupe.

– Comme vous le disiez, votre musique est très mélodique et teintée de métal progressif, quelles sont vos influences ?

En fait, chacun d’entre nous a ses propres influences… Le Metal est le style fédérateur forcément, mais chacun amène sa touche personnelle, tout en restant dans un domaine heavy, mélodique et progressif.

– Vous êtes actuellement en studio pour l’enregistrement de votre nouvel album, c’est une super nouvelle ! Comment cela se passe-t-il ?

En fait nous avons décidé de repousser l’entrée en studio et nous en sommes à la pré-production. Nous finalisons nos dernières compos tous ensemble en home-studio (chez Damien la plupart du temps), car nous avons voulu vraiment intégrer les nouveaux zicos et leurs influences à ce projet, pour avoir une osmose parfaite entre nous.

– Est-ce que vous avez choisi le même studio d’enregistrement que pour votre premier opus ?

Pour l’instant rien n’est encore décidé, mais ce ne sera pas le même studio que le premier album, car il était important de changer pour éviter les mêmes couleurs de production.

Forgin'Fate - Antares

– Votre nouvel album sera-t-il autoproduit comme Antarès ?

Pour la France il est possible que oui, mais pour l’étranger nous privilégions une licence pour éviter tout souci de gestion. Nous sommes toujours en prospection et Jérémy travaille d’arrache-pied pour que tout soit prêt à temps pour la fin de l’année au plus tard.

– Vos compositions sont assez sombres, quel sera le thème du futur album ?

Nous n’avons pas de thème spécifique, mais certains textes portent le sujet sur l’amour de la musique, des conséquences de celle-ci sur le bien et le mal, et bien sûr de la passion de la scène et du public !!!

– Le monde de la musique est chargé en émotion, pourriez-vous dire quel est votre plus beau souvenir ?

Chacun d’entre nous à un énorme souvenir musical, et il est difficile de n’en choisir qu’un seul vu le nombre de zicos que nous avons eus, mais pour la formation actuelle je pense que c’est notre premier concert ensemble au Festival Glanum Rock à St Rémy de Provence en aout dernier ! Dès ce concert nous avons su que c’était bon pour le groupe et que nous allions vivre de bons moments intenses !!

– Le mot de la fin est pour vous !

On vous donne RDV samedi 25 Février au Korigan pour un méga concert avec MYRATH et nos potes de PRYDE. Un gros merci à nos amis, nos fans, aux gens qu’on aime, à Alain Ricard de notre label Brennus Music, et un énorme merci à vous de nous avoir donné l’occasion de nous exprimer !

– Permettez-moi de vous dire que j’adore ce que vous faites, Tribute to Athena est juste géniale 🙂

Et bien merci à toi au nom du groupe et je pense qu’on se voit bientôt
Salutations musicales,
Fred G.
Forgin’Fate

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *